Evaluez les frais

Pour un projet de construction de maison qui tienne la route, il est nécessaire de préparer son budget de manière globale : achat du terrain, divers raccordements, coût du crédit, décoration, etc. Autant de postes de dépenses à prendre en compte dans le calcul de votre budget pour la construction de votre maison. Voici une idée des divers frais à envisager pour la construction d’une maison.

En estimant correctement votre projet, vous vous donnez toutes les chances pour bien préparer la construction de la maison de vos rêves, dans le Gers ou ailleurs en Occitanie.

Nous sommes constructeurs de maisons CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle), ce qui vous apporte des garanties et une grande liberté. Vous avez le choix du terrain, en lotissement ou non, et le choix de nos nombreux modèles personnalisables. Cette solution de maison neuve clé en main présente un avantage économique certain.

Le coût du terrain et des frais liés

Le coût d’un terrain est lié à de nombreux paramètres, influant sur le coût total de votre projet de construction. Ainsi, un terrain hors lotissement dans le Gers peut être synonyme de frais supplémentaires. Parmi les frais les plus courants, vous retrouverez les frais ci-dessous :

  • Accès au chantier : Un terrain difficile d’accès engendre des coûts supplémentaires pour le rendre accessible. Le coût peut donc varier selon le terrain choisi.
  • Étude de sol : Réalisée par un géotechnicien, l’étude de sol permet de déterminer le type de fondation la plus adaptée à votre projet de construction. Le coût moyen d’une étude de sol est en moyenne autour de 1500€.
  • Frais de viabilisation : Ces frais comprennent le raccordement aux différents réseaux (eau, électricité, assainissement public, téléphone). Le coût des frais de viabilisation peut varier selon la distance entre votre terrain et les réseaux publics. Comptez entre 5 et 10 000€.
    Notez qu’en l’absence de tout à l’égout, il faudra prévoir un système d’assainissement individuel.
  • Frais de bornage : le bornage consiste à définir de manière juridique et matérielle, par l’intermédiaire d’un géomètre-expert, les limites de votre terrain. Le coût d’un bornage peut varier, selon la taille du terrain et les tarifs du géomètre, de 500 à 1500€

Si vous achetez un terrain par le biais d’une agence immobilière, des frais de commissions peuvent s’appliquer. Comptez environ 5% du prix du terrain.

Les frais de notaire

L’acquisition d’un terrain à bâtir implique un notaire, et donc des frais de notaire. Parmi ces frais, on retrouve bien évidemment les honoraires du notaire, mais aussi des droits de mutation, la contribution de sécurité immobilière ou encore diverses formalités (par exemple, l’obtention d’extraits du cadastre). En moyenne, l’ensemble des frais de notaire sur un terrain représentent entre 7 et 8% du prix.

Le coût du crédit immobilier

Quelle que soit votre capacité d’emprunt, vous aurez des frais liés à votre crédit tels que :

  • Les frais de dossiers, avec des coûts variables selon les banques
  • Les intérêts
  • Les frais d’assurances
  • Les frais d’hypothèque, ou de caution bancaire

Pour limiter les frais, il existe divers prêts immobiliers accessibles sous conditions. Le plus courant, et le plus connu, c’est le prêt à taux zéro (PTZ) réservé aux primo-accédants. N’oubliez pas votre PEL (Plan Épargne Logement) si vous en possédez un. Enfin, les salariés peuvent éventuellement bénéficier d’un prêt action logement.

Quelques frais liés aux travaux et à l’aménagement

Il existe encore des taxes occasionnant des frais, comme la taxe d’aménagement. Celle-ci doit être réglée dans les 12 mois suivant le permis de construire. Son coût est variable. L’État a mis en place un simulateur permettant de calculer la taxe d’aménagement.

Enfin, il peut être intéressant de prévoir dans votre budget une ligne pour l’aménagement du jardin : haies, plantes, systèmes d’arrosage, mais aussi la clôture ou encore le portail.