Réalisations

Construction d’une maison individuelle dans le Gers

L’aventure de la construction d’une maison dans le Gers vous fait rêver ? C’était le cas de nos clients, qui souhaitaient avoir une maison à Montamat avec une belle vue sur les collines gersoises.

Nous vous présentons les grandes étapes du chantier de cette maison individuelle située dans le Gers. Avant de démarrer le gros-œuvre, il a fallu rendre le terrain accessible et le raccorder aux différents réseaux (électricité, assainissement, etc.).

Les gros œuvre

Le gros-œuvre est la partie la plus importante pour la construction d’une maison dans le Gers. Il permet de mettre en place la structure de la maison individuelle, des fondations aux murs en passant par le toit et les fenêtres. Nous avons pu prendre en photo la plupart des étapes du gros-œuvre de la construction de cette maison à Montamat. Vous pourrez aussi regarder la vidéo retraçant la construction de cette maison dans le Gers en fin de page.

Le bornage

Le bornage permet de délimiter le terrain et de définir l’emplacement de la maison sur son terrain gersois.

Le terrassement et les fondations

À l’instar de ce terrain dans le Gers, il a fallu effectuer un terrassement en amont du chantier de construction. Une fois le terrain aplani, notre équipe peut préparer les travaux nécessaires pour créer les fondations de la maison.

Soubassement et dallage

Une fois les fondations en place, nous pouvons mettre en place le soubassement sur lequel nous sommes venus effectuer le dallage.
Comme son nom l’indique, le dallage permet de créer la fameuse dalle nécessaire à la suite de la construction de la maison.

Les murs

Une fois la dalle en place, le chantier de construction peut continuer avec les murs porteurs de la maison ainsi que ceux du garage. Lors de cette étape, les propriétaires de la future maison pouvaient déjà se projeter dans leur espace de vie, avec une superbe vue sur les collines gersoises entourant Montamat.

Charpente et couverture

Le chantier de construction est bien avancé à ce stade. Après les murs, c’est au tour de la charpente d’être mise en place. La charpente permet de soutenir la couverture de la toiture. La maison est désormais hors d’eau, c’est-à-dire assez étanche pour faire face aux intempéries du Gers.

Menuiseries

Une fois la maison hors d’eau, il est temps de la mettre hors d’air avec la pose des menuiseries. Par pose des menuiseries, on parle des portes et des fenêtres de l’ensemble de la maison. Cette étape est essentielle pour passer au second œuvre.

Le second-œuvre 

À la fin du gros-œuvre, le chantier de construction donne l’impression que cette maison gersoise est prête à être habitée. Il manque toutefois quelques étapes, dites de second-œuvre pour que les propriétaires puissent y emménager confortablement.

Cloisonnement et isolation intérieure

Effectivement, il faut isoler la maison convenablement et réaliser la pose des cloisons délimitant les pièces et les différents espaces de vie.

Les réseaux

Simultanément avec la pose des cloisons, les divers réseaux (plomberie, électricité, climatisation, chauffage et ventilation) de la maison sont aussi mis en place.

Une maison presque prête

Cette maison dans le Gers est presque prête. Il lui manque encore quelques détails comme les toilettes, les éviers ou encore le chauffage. Il manque aussi divers travaux de finition, que nous ne manquerons pas de vous montrer en photo prochainement.